Les Temps Modernes : satire de l'ère industrielle, chef d'oeuvre de comédie

Publié le par LaSourisVerte

100e article ! Vous l'avez remarqué, le bandeau du Blog est enfin personnalisé et plus en adéquation avec son thème. Pour cela, j'ai choisi une photo dans ma collection personnelle qui y sied particulièrement : un plateau de tournage. Et pas n'importe quel tournage, rien de moins que "Les Temps Modernes", reconstitué à "Chaplins'World". Pour ce film sorti en 1936, Charlie Chaplin a tout fait : du scénario à la réalisation, en passant par la musique et bien sûr, l'interprétation de Charlot, dont ce sera la dernière apparition sur grand écran, et aussi la première fois que l'on entendra la voix, à la fin du film.

Voici donc la chronique des "Temps Modernes", classique parmi les grands classiques.

Dans ce film, Charlot est ouvrier dans une gigantesque usine. Il travaille à la chaîne comme serreur de boulons, et fait le même travail abrutissant toute la journée, exploité, pressé comme un citron. Rendu ainsi malade, il abandonne son poste, puis prend sous son aile une jeune orpheline (la Gamine) et vit de petits expédients. Le vagabond et la jeune fille rêvent d'une vie meilleure et s'allient pour affronter ensemble les difficultés de la vie...

La crise de 1929 coïncide avec le début de la mécanisation industrielle. Le travail à la chaîne, le chômage et la précarité gangrène les milieux ouvriers. Issu d'un milieu modeste, Chaplin est très préoccupé par les questions socioéconomiques. Avec "Les Temps Modernes", il fait la satire de l'ère industrielle et signe en même temps une comédie drôle et émouvante. Le burlesque est bien présent, et le rôle de la Gamine, sorte d'alter ego de Charlot au féminin, est porté par l'éblouissante Paulette Goddard (qui était alors, pour l'anecdote, la compagne de Chaplin). Tant par son jeu authentique, son visage d'ange, son regard et son expressivité, Paulette Goddard crève l'écran et c'est à se demander - je me demande - pourquoi elle n'a pas eu une carrière à la hauteur de son potentiel.

Traitant d'un sujet grave, le film est une pure comédie, qui marie le burlesque et le drame, une satire sociale engagée où l'on ne cesse de passer des rires aux larmes, grâce aux saynètes qui se succèdent à un rythme effréné : le travail à la chaîne, "le gros" chef méchant, Charlot dans les rouages de la machine, les poursuites avec la police, la rencontre avec la Gamine, la prison, la cabane qui s'écroule... et enfin la scène du restaurant où Charlot, serveur chantant, improvise sa chanson dans un italien "yoghurtesque", un mythe !

Un pur bonheur à visionner, un film durant lequel on ne s'ennuie jamais, qui a extrêmement "bien vieilli", accessible, émouvant, un sujet intemporel. Voilà ce qui fait - entres autres - le génie de Chaplin ! Chef d'oeuvre !

Les Temps Modernes (1936 - USA) De Charlie Chaplin. Avec Charlie Chaplin, Paulette Goddard,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article